L’AITC, ce qu’elle est

L’AITC (Association internationale des traducteurs de conférence) est l’organisation professionnelle qui représente les traducteurs, rédacteurs de comptes rendus, réviseurs et éditeurs) qui travaillent à titre temporaire ou permanent pour des organisations ou des conférences internationales (les interprètes sont représentés par l’AIIC).

L’AITC a été fondée en 1962 dans le but essentiel de normaliser les conditions de travail et d’emploi du personnel linguistique employé à titre temporaire par des organisations internationales, particulièrement celles appartenant au système des Nations Unies.

A l’heure actuelle, l’ AITC compte 450 membres environ, qui se répartissent en trois catégories (Voir articles 2, 6, 7, 7bis et 8 des Statuts):

  • Les candidats-membres (traducteurs en début de carrière).
  • Les membres actifs (traducteurs indépendants ou permanents).
  • Les membres associés (exclusivement des traducteurs permanents qui ne souhaitent pas être membres actifs et des traducteurs à la retraite qui veulent soutenir l’Association et garder un lien avec le milieu professionnel).

Conditions d’adhésion

  • Candidats-membres: avoir accumulé 100 jours d’expérience dans les organisations internationales.
  • Membres actifs: avoir accumulé 300 jours d’expérience dans les organisations internationales.
  • Membres associés: occuper un poste permanent ou être à la retraite.

Montant de la cotisation

  • Candidats-membres et membres associés: 100 francs suisses
  • Membres actifs: 310 francs suisses

L’AITC, ce qu’elle fait

L’action de l’AITC est double: elle s’efforce d’une part de défendre les intérêts de ses membres, d’autre part de garantir aux employeurs la qualité de travail qu'ils sont en droit d’attendre.

Elle conseille ses membres sur tous les aspects de leur travail, notamment les conditions d’emploi, à la fois à l’égard des organisations du système des Nations Unies et des autres organisations internationales et des ONG.

Publications

Code professionnel

L’AITC publie un code professionnel. En effet, comme dans toutes les professions libérales, les membres de l'Association doivent pouvoir se référer à un code de déontologie qui définit leurs droits et leurs devoirs, inséparables les uns des autres.

Annuaire

L’AITC publie un Annuaire, envoyé gratuitement aux membres de l’Association et à quelque 400 employeurs, qui fournit toutes les indications utiles concernant les membres (nom, adresse permanente, domicile professionnel, langue maternelle et langues de travail, fonctions, disponibilité pour du travail à domicile). Autant dire que c’est pour eux un excellent moyen de se faire connaître, et un instrument pratique d’obtenir les coordonnées de tous leurs collègues.

Lettre d’information

Une Lettre d’information parait périodiquement pour tenir les membres au courant des activités de l’Association, du Comité exécutif notamment, ainsi que des faits nouveaux intéressant la profession, qu’il s’agisse de traductique ou d’offres d’emploi.

Pension

La Caisse de pensions des interprètes et traducteurs de conférence (CPIT) est un organisme de droit suisse, administré par des actuaires et des banques suisses, dont seuls les membres de l’AITC et de l'AIIC peuvent faire partie. Sur simple demande à l’organisation qui les emploie, les traducteurs membres de la CPIT peuvent obtenir que la composante de sécurité sociale de leur rémunération (soit 12.39%) soit directement versée à la Caisse. Ils peuvent faire des versements supplémentaires à tout moment.


Attention: L’AITC n’est pas une agence de placement et ne s’engage pas à fournir du travail à ses membres ou à leur trouver des postes permanents.





Cette page provient de l' AITC
http://aitc.ch

L'URL de cette page est:
http://aitc.ch/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=1