AITC

International Association of Conference Translators  
Asociación Internacional de Traductores de Conferencias  
Association internationale des traducteurs de conférence  

   • Accueil • Recherche • Index • Plan du site • Nous contacter •    
Menu
 
Accueil
Annuaire
L'AITC...
Organes
Délégués
Correspondants
Quoi de neuf?
Anciens articles
Recherche
Nous contacter
Recommander
Espace membres
Accès employeurs
 
L'AITC
· L’AITC, ce qu’elle est, ce qu'elle fait
· Statuts de l'AITC
· Code professionnel et Code de la traduction à domicile
· Caisse de pensions des interprètes et traducteurs de conférence (CPIT)
· Comment faire partie de l'Association ?
· Catégories de membres
· Espace web réservé aux membres de l'AITC
· Espace réservé aux OIG/OING
 
Organes de l'AITC
· Comité exécutif
· Conseil de discipline
· Comité de négociation et de liaison
· Comité de la traduction à domicile
· Comité des procès-verbaux
· Autres
 
Forums
A propos des forums

· GENERAL
· COMEX
· CNL
· CSL
· CTC
· EDITING
· INFORMAITC
· PWC
· DEL. & COR.
· THINK-TANK
· DTSearch

PNGV.ME is online! Thousands of images can be reached..


 
Caisse de pensions des interprètes et traducteurs de conférence (CPIT)

Format imprimable  Format imprimable      Envoyer à un(e) ami(e)  Envoyer à un(e) ami(e)




Vous êtes traducteur, interprète ou autre professionnel des langues et vous travaillez, par exemple, pour les organisations internationales comme indépendant ou à titre permanent. Vous voudriez être couvert en cas d’invalidité et vous commencez à penser à votre épargne retraite. La CPIT est faite pour vous !

En 1970, un groupe de traducteurs et d’interprètes de conférence (des collègues de l’époque) a souhaité mettre en place un système de retraite mieux adapté aux besoins de nos professions. À cet effet, ils ont créé la Caisse de pensions des interprètes et traducteurs de conférence (CPIT) (devenue depuis la Caisse de pensions des interprètes et traducteurs), une fondation de droit suisse reconnue par le système des Nations Unies, les institutions européennes et les organisations coordonnées. La CPIT a traversé toutes les crises financières depuis lors, offrant des rendements analogues à ceux des caisses de pension de taille comparable.

La CPIT est une véritable caisse de pensions intégrée dans le système de sécurité sociale suisse. C’est donc une caisse sûre et fiable. Sa gestion technique et actuarielle est confiée à des spécialistes (SLPS et Interdis), ses avoirs sont gérés par des experts reconnus (Pictet Asset Management et IST Fondation d’investissement) et les comptes de ses membres sont libellés en francs suisses, une monnaie forte et stable.

Peuvent adhérer à la CPIT les professionnels des langues (traducteurs, interprètes, éditeurs, rédacteurs de comptes rendus ou de procès-verbaux, préparateurs et correcteurs d’épreuves, etc.) de toutes nationalités qui sont en mesure de prouver qu’ils exercent une profession linguistique (les membres et candidats membres de l’AITC ou l’AIIC sont automatiquement éligibles mais doivent remplir le formulaire d’adhésion).

Dans le cadre du modèle de financement totalement transparent de la CPIT, les membres versent une cotisation annuelle minimale destinée à couvrir les frais de d’administration de la Caisse – toutes les autres cotisations sont affectées à leur couverture individuelle d’invalidité et de vieillesse. Les membres de moins de 30 ans sont exonérés de la cotisation annuelle minimale pendant deux ans.

Au moment de votre départ à la retraite, si vous choisissez de percevoir une rente plutôt que de retirer le capital accumulé, le montant de la rente sera calculé selon le taux de conversion que vous aurez choisi en fonction de votre situation personnelle. Les taux de conversion de la CPIT sont très compétitifs, notamment parce que les pensions de retraite sont versées directement par la Caisse, sous la supervision d’un Conseil de fondation composé de collègues bénévoles, et non par une compagnie d’assurance soucieuse des dividendes de ses actionnaires.

La CPIT offre également diverses autres prestations telles que le versement d’un capital-décès aux ayants droit désignés en cas de décès avant la retraite et le versement d’une rente de veuf/veuve au conjoint survivant d’un membre retraité. Par ailleurs, en cas d’invalidité prolongée, non seulement vous percevrez une rente d’invalidité, mais la Caisse continuera de cotiser en votre nom et d’alimenter ainsi votre capital vieillesse.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site http://www.cpit.ch

ou prendre contact avec la gérante de la Caisse à l’adresse suivante : cpit@slps.ch







Publié le: 2004-10-03 (27617 lectures)

[ Retour ]
Accès membres
Identifiant

Mot de passe

Code de sécurité: Code de sécurité
Tapez le code de sécurité

Espace réservé aux membres de l'AITC

Comment adhérer ?
 
Information

Les documents de l'AITC sont disponibles au format PDF. Vous avez besoin de Adobe Reader pour visualiser et imprimer les documents PDF.

Logiciel gratuit permettant d'afficher et d'imprimer des fichiers Adobe PDF
Télécharger gratuitement Adobe Reader

 
Annuaire de l'AITC
Vous avez besoin d''un traducteur professionnel pour votre prochaine conférence? Consultez l''Annuaire de l''AITC en ligne ou commandez un exemplaire imprimé au Secrétariat de l''AITC.

Effectuer une recherche dans l'annuaire de l'AITC
Recherche dans l'annuaire

 
 
© - Association internationale des traducteurs de conférence
15 route des Morillons - CH-1218 Genève